stéphane korvin

8.00

150gr
Dimensions : 14,5x19 cm
Papier cream
Deux feuilles pliées avec rabats
Tirage limité à 100 exemplaires

☞ Stéphane Korvin

« Sur le sentier des épineux, paroles laineuses et volubilis, tu milites pour oublier, détruire, rien ne nous fuit plus que cet animal ferré de la bouche, l’occurrence du moment, puisque je l’efface, ne se voit qu’à peine, la voix chuinte, souffle, plusieurs têtes guettent, compriment allées et venues, l’histoire que nous n’avons pas omise, pente blanche, jusqu’à bleuir, montée-redescendue, ainsi écartelé je me sens mieux, je veux sentir avec toi, peindre, noircir, hélas tu ne connais pas la nuit, mords-moi la figure, j’allonge les mains, vides à nouveau vers, se déplace la douleur, ambiguus ambiguus, l’île ne cesse de répéter, il n’y a pas d’écriture pour nous soigner. »

Partagez sur les réseaux